jeudi 26 novembre 2015

Retrouver l'ado en soi!

Non, je ne retournerais pas à l'adolescence pour tout l'or du monde! Quelle étape de la vie pas facile! Apprendre à s'aimer et à se faire confiance, apprendre à socialiser... Apprendre la vie et... Parfois à la dure! Les méchants de l'école, les peines d'amour, les chicanes d'ami(e)s, les mauvaises influences! Oh la la!

Mais, tout n'est pas toujours négatif...

C'est à l'adolescence que je me suis découvert un amour de l'art. Le dessin, la peinture, le collage, etc! Je racontais même à ma fille hier comment j'avais été choyée au secondaire 2 d'avoir une prof qui m'ouvrait son local d'art le midi pour créer de belles choses.

Avec la fin du secondaire et le départ du nid familial, l'art est devenu secondaire... J'ai eu vers 25 ou 26 ans un désir de m'y remettre. J'ai d'ailleurs un caisson rempli de pastels gras et secs, d'aquarelle, d'acrylique, de tablettes de toutes sortes de papiers pour différents médiums, de cartons, de pinceaux, crayons, estompeurs, d'exacto, etc! Mais malgré tout ce bel équipement, je n'ai pas réussi à m'y replonger...

J'ai ressorti mes crayons pour ce blogue la semaine dernière et hier soir, alors que j'étais au lit, j'ai eu envie de dessiner. Mais... Pas celle de ressortir du lit pour aller chercher le nécessaire... Ça fait que j'ai trouvé une application pour téléphone intelligent du nom de Sketch guru qui m'a permis de laisser libre court à mon imagination dans le confort de mon lit. 

Ne vous inquiétez pas, cela ne remplacera jamais papier et crayon dans mon cœur!!

Voici les deux petites créations d'hier soir:


lundi 23 novembre 2015

Je suis comme ça!

Nothing but the truth!!



Oui, je vais jeter systématiquement quelque chose aux vidanges dès que la date de péremption est passée! Même si je sais que c'est peut-être encore bon et bla-bla-bla! Je suis comme ça!

Oui, s'il y a une bébitte dans mon casseau de framboises, le casseau va débarrasser avec les framboises et la bébitte. Je suis comme ça!

Je suis aussi le genre de fille qui oubli ses clés dans la porte de la maison ou dans son char pendant qu'elle va faire des commissions! Je suis comme ça!

J'ai parfois une mémoire phénoménale pour me souvenir de trucs qui sont arrivés il y a une quinzaine d'années mais je n'arrive pas à me souvenir de chose aussi simple que "qu'est-ce qu'on a mangé hier soir?" Ou "c'est arrivé hier où il y a une semaine?". Des fois, si ma tête n'était pas attachée à mon corps, je la perdrais (ce serait dommage, j'ai une si belle tuque!)... Oui, je suis comme ça!

Je sors de chez-moi pas peignée et pas maquillée et ça ne me dérange pas, je suis comme ça! Et quand ça me dérange, je met une tuque et mes lunettes! Ben oui, je suis comme ça!

Je suis de celles qui sont au ralenti le matin et qui aurait besoin de 10 cafés pour être en vitesse "normale"!

Je vous l'ai dit, je ne suis pas parfaite (et j'en aurais encore bien long à écrire) mais... je m'aime comme ça!

Et vous, vous êtes comment?!?

Aime-moi!!!



Dans les 30 dernières années, j'ai voulu qu'on m'aime...

Dans les 30 dernières années, j'ai cherché l'amour dans le regard ou les bras des personnes qui ont traversé ma vie...

J'ai manqué d'amour, je cherché l'amour, j'ai suivi l'amour...

Hier, j'ai lu un texte sur "6 choses que j'aurais aimé savoir quand j'étais ado" (voici le lien pour ceux que ça intéresse: http://www.buzzfeed.com/kirstenking/6-choses-que-jaurais-aime-savoir-quand-jetais-ado?utm_term=.dcKaBmmNbE )
Et je trouvais donc que c'était là toutes des choses que j'aurais voulu savoir...

Je me suis dit que je ne pouvais parler à l'ado que j'étais mais que la vie n'avait donné une petite fille avec qui partager ce que j'ai appris...

J'ai cherché LE conseil #1 à lui donner et j'ai eu le souvenir de mon père me disant: "tu ne peux pas aimer ou être aimée si tu ne t'aimes pas toi-même".

J'avais 17 ans lorsqu'il m'a donné ce conseil et je ne l'ai jamais oublié. Malheureusement, ça m'a pris bien des années avant de le comprendre pleinement.

Aujourd'hui, je ne dis pas "Aime-moi", je me dis: "Je m'aime" et si les autres m'aiment en prime, c'est génial!

"I don't need my name in lights. I'm famous in my father's eyes." Francesca Battiselli

dimanche 22 novembre 2015

Dimanche: le jour du repos

Je sais pas chez-vous mais ici dimanche rime rarement avec jour du repos....



Ce matin, ma cuisine avait des allures de champs de bataille, les paniers de linge sale débordaient et des jouets traînaient un peu partout dans le salon...

J'hésitais entre m'occuper des enfants pour leur faire plaisir ou m'occuper des corvées de ménage pour faire plaisir à mon chum... Si je m'étais écoutée, ça aurait été dimanche, jour du repos et je n'aurais rien fait pentoute! J'aurais loué un film à la télé et, les enfants et moi, nous serions cachés sous des grosses doudou pour l'écouter.

Mais... la vie n'étant pas toujours ce qu'on veut... et les corvées ne disparaissant jamais par magie... J'ai choisi de mélanger enfant et ménage! Ça fait que l'étape 1 était de défaire le lave-vaisselle. Mon petit homme s'est occupé de vider les ustensils (j'avais préalablement enlevé les couteaux coupants...) pendant que je vidais le reste! Pour la 2e étape, j'ai ensuite re-rempli le lave-vaisselle avec la technique Tetris, c'est-à-dire arriver à entrer le plus de choses possibles dans le dit lave-vaisselle sans nuire à son bon fonctionnement. Si ce n'est pas trop gros ou en bois, ça va au lave-vaisselle! Ça fait qu'après la 2e étape, il a fallu le repartir! (Pas très écolo mais très bon pour la santé psychologique) J'ai eu un mini brin de vaisselle à faire en étape 3, rendu là, mon "helper" m'avait quitté pour aller jouer avec sa soeur. Étrangement, dès que je finis l'étape 4 qui est de nettoyer les comptoirs, ils arrivent!! Ça fait que... j'ai eu de l'aide pour le lavage!! (insérer ici un rire démoniaque!!) Ça fait que petit homme a rempli la laveuse et pesé sur les boutons et a plié toutes les serviettes propres qui étaient dans le panier.

Sa soeur pendant ce temps avait un plan... elle m'a demandé de lui faire un tableau avec des petites tâches qu'elle pourrait faire pour... gagner des $$!!

Et une fois tout ça terminé, il nous a resté plein de temps pour jouer et se coller!

Ça fait que les enfants et leur papa sont contents et moi... j'attend avec impatience lundi matin pour prendre un petit thé tranquille quand tout se beau monde là sera parti! Qui a dit que dimanche était le jour du repos?!?

vendredi 20 novembre 2015

La folle trentenaire, c'est qui?

Bon après 2 semaines de vie de trentenaire, je viens de réaliser que je ne me suis pas présentée!



Je rêvais pour ma vingtaine de rose bonbon, de talons hauts, de sacoches, de carrière, de pouvoir et d'amour (celui avec un grand A)!

Au final, j'ai passé la vingtaine dans les couches! Une vingtaine dans les montagnes Russes avec deux bébés et un grand amour rencontré tout juste avant la vingtaine! Les talons aiguilles ont lentement fait place aux ballerines, les jupes stylo aux leggings et les sacoches ont pris un break dans le garde-robe... Les déménagements se sont multipliés à la vitesse grand V et notre concessionnaire adore nous revoir aux deux ans... Mais, sont restés l'amour, le café, la bonne bouffe, le vino et la famille! Puis... La trentaine est arrivée!!

Est-ce que ça fait mal? Non, je pense que la "folle trentenaire" a vécu sa "crise" de la trentaine de 26 ans à 29 ans! J'ai donc franchi le cap de la trentaine avec moins de questions en tête et plus de zénitude!

Mais plus de zénitude ne veut pas dire moins de folie!

mercredi 18 novembre 2015

Attention, ne réveillez pas le bébé qui dort!!!

Il vous est peut-être déjà arrivé d'expérimenter ce qui suit:

"Vous avez dans les bras un bébé qui pleure (pour ne pas dire braille sa vie) dans vos bras depuis des heures. Vous arrivez enfin à l'endormir!! C'est la joie!! Mais la joie est de courte durée car vous réalisez que vous allez devoir le déposer et il y a de gros risques de réveil... Vous prenez votre courage à deux mains et vous approchez de la bassinette. Vous tenez bébé le plus longtemps possible collé contre vous (ce qui implique que vous êtes sur le bout des pieds penchée par dessus la barrière de la dite bassinette) afin qu'il ne réalise pas le manque de chaleur trop vite. Vous le déposez tranquillement et retirez doucement vos mains en les remontant tranquillement. Vous vous dépliez ensuite au ralenti en retenant votre souffle (étape très importante!). Une fois revenue droite, vous recommencez à respirer... mais pas trop fort! 

L'aventure n'est pas terminée!! Il faut sortir de la pièce... Pièce que vous connaissez par coeur à force de l'avoir marché de long en large en berçant bébé dans vos bras (vous connaissez tous les spots de la pièce qui craquent!). Vous savez que les pentures de la porte ne grinceront pas car vous les avez préalablement noyées sous le Jigaloo! Alors vous vous lancez! (À pas de torture tortue bien sûr!) Vous arrivez au seuil de la porte (après un bon 5 minutes!) vous traversez et refermez la porte en retenant votre souffle... Vous poursuivez (toujours au ralenti... comme si ça avait été prouvé scientifiquement que ça réduisait les risques de réveiller le dit bébé!) jusqu'à ce que vous soyez assez loin (au fait, assez loin c'est quoi!?). Vous recommencez ensuite à respirer normalement et sautez (intérieurement!!!!) de joie (ça c'est si bébé n'a pas recommencé à pleurer... si c'est le cas, vous pleurer autant que lui!)."

Dimanche dernier, mon 4 ans et demi n'était pas du monde. Il n'arrêtait pas de pleurer comme un bébé parce qu'il était fatigué (il avait veillé "tard" le soir précédant et n'avait pas fait de sieste de la journée). Il me disait qu'il était épuisé (oui oui, épuisé!) mais pleurait pour ne pas aller dormir (allo le non sens...!!!). Je lui ai alors proposé d'aller me coucher à côté de lui jusqu'à ce qu'il soit complètement endormi... (il a de la misère à s'endormir ces temps-ci... ce n'est sûrement pas parce que son père lui a fait écouté la version longue du vidéoclip Thriller de Michael Jackson...!!!! (lire ici beaucoup de sacarsme)).

Je me suis couchée en cuillère avec lui et il a fini par s'endormir paisiblement. J'ai attendue d'être vraiment bien bien sûr qu'il dormait avant de me réjouir... Puis je me suis mis à penser que j'allais devoir sortir du lit... (pour ceux qui ne comprenaient pas pourquoi je parlais de bébé plus haut, c'est ici que vous allez comprendre le lien... vous allez voir que ce n'est pas plus facile quand ils vieillissent!!). Ça fait que j'ai pris mon courage à deux mains...

Étape 1, décoller le bras qui entourait l'enfant et le lever dans les airs au ralenti (toujours!!!! et surtout ne pas le redescendre!)
Étape 2, décoller votre tête de sur la tienne en la reculant lentement vers l'arrière (ai-je besoin de vous mentionner que l'étape 2 et toutes les suivantes doivent être au RALENTI?).
Étape 3, descendre votre bras qui était toujours dans les airs sur le plancher. (J'espère que vous avez fait beaucoup de yoga dans votre vie car c'est là que ça sert!).
Étape 4, descendre la jambe du même coté que le bras sur le sol (on dirait presque qu'on joue à twister hein!?).
Étape 5, vous tassez tranquillement vers le vide (vous faites présentement presque le pont!).
Étape 6, quand vous avez les fesses dans le vide, c'est le temps de descendre l'autre jambe.
Étape 7, pas le temps de vous asseoir par terre!! Profitez du fait que vous avez encore un bras sur le lit pour vous relever.
Étape 8, comme pour quand il était petit, sortez sans respirer en faisant le moins de bruit possible.
Étape 9, c'est la fin!! Vous êtes rendus assez loin et il dort toujours!! Vous pouvez enfin respirer normalement!!

Alléluia!!

Après tout ça, vous êtes brûlés ben raide ça fait que vous rejoignez votre propre lit!

Merci, bonsoir, elle est partie!

vendredi 13 novembre 2015

Quoi de mieux qu'un off de folie?

Métro, boulot, dodo!
Dans l'ordre ou dans le désordre, je connais très peu de gens dont le quotidien est un long fleuve tranquille. Du lundi au vendredi, c'est la course et on jongle avec les imprévus!

Alors quand le vendredi soir arrive... on se sent comment?



Chez la Folle trentaine, il y a des vendredis où on a déjà hâte aux lundis... On sait qu'on va courir comme des fous le samedi et le dimanche et on est déjà fatigués... Il y a des vendredis où on se prend un petit verre de vino et on jase en amoureux avec les enfants qui courent autour! Il y a des vendredis où on est bougons et on a juste envie de "caller" de la pizza! Il y a des vendredis où les enfants et les parents n'arrêtent pas de se chicaner! Il y a des vendredis où à 7h00 tout le monde est au lit! 

Et... il y a mes vendredis préférés...

Mes vendredis préférés... c'est ceux où tout tombe à off. Les enfants sont couchés sans chiâlage et ne se relèvent pas 40 fois (très très rare!!). Où la maison n'a pas l'air d'un champs de bataille (c'est pas "impec", il y a une couple d'affaire qui traînent mais rien de grave!) et où on peut s'effoirer sur le divan sans culpabilité (et en sachant qu'on aura pas à ressortir de la maison!). S'en suit alors... le calme et le silence... Oui, la télé est allumée sur "un peu n'importe quoi" mais le reste est tellement... Paisible!! La maison est endormie et le stress disparu... Étrangement, ces vendredis là, il n'y a pas juste les enfants qui sont couchés!

C'est des vendredis qui arrivent rarement mais qu'on savoure au max.

Ce soir, c'est ce genre de vendredi et j'avais envie de partager ce bonheur et cette paix avec vous!

Bon vendredi!



mardi 10 novembre 2015

Super-Folle ou Super-trentenaire!!

Et si on jouait aux super-héros???



Quoi? C'est une idée de fou??
Dois-je vous rappeller que vous êtes entrain de lire la Folle trentenaire??


Voici la liste de ce que vous aurez besoin pour jouer au Super-Héro:

1. Vous
2. Votre beau sourire
3. Votre tête et votre coeur

Voilà, aussi simple que ça!

Laissez-moi vous raconter une situation où j'ai été une super-héro la semaine dernière:

Je roule sur un tout petit boulevard (2 voies dans un sens et 2 voies dans l'autre, le tout séparé par un terre-plein et coupé de plein de "4 stop") et je dépasse un autobus scolaire. Je suis dans la voie de gauche et elle dans la voie de droite. J'arrive au "stop" avant l'autobus et une vieille dame âgée est sur le terre-plein et veut traverser. Je lui fais signe d'y aller, que je vais attendre, Elle commence donc à s'avancer (à pas de tortue mais elle avance quand même!) et c'est à se moment qu'arrive l'autobus scolaire et la "CHARMANTE" (lire ici le contraire) conductrice d'autobus! L'autobus fait un beau stop "américain" et décide de repartir (petite grand-maman qui traverse ou pas... c'est vendredi quand même... pas de temps à perdre!). Voyant cela, je me met à klaxonner (allègrement!!!!!) pour faire allumer la conductrice de l'autobus car la dame a déjà la voie de gauche de fait et s'en va traverser celle de droite. Cette dernière ne ralenti pas et continue d'avancer. C'est donc une petite madame très apeurée qui est retournée de reculons sur le terre-plein, n'osant plus y aller de peur de se faire frapper (on la comprend, elle a quand même failli se faire frapper par une grosse bête jaune!). Je lui ai refais signe de passer et elle a finalement pu traverser...

Je me lance ensuite à la poursuite de l'autobus pour arriver à avoir le numéro derrière celle-ci (et re-klaxonner la conductrice pour qu'elle me voit lui faire un gros "thumb's up!"). Pourquoi prendre le numéro de l'autobus vous demandez-vous? Parce que j'ai pris 2 minutes de ma vie pour faire un signalement au département du transport scolaire de la comission scolaire. Et vous savez quoi? J'ai eu droit à un "Merci!". Je me suis fait remercier d'avoir fait ce signalement car peu de gens le font et que c'est important que ces gestes soient rapportés.

Et là... je me suis sentie comme une "super-héros"!

Pour être un super-héros, il ne faut pas toujours faire de grandes choses... les petites comptent aussi!

Alors maintenant, vous voulez jouer aux super-héros?




lundi 9 novembre 2015

La folle Fashion!

J'aime d'un amour FOU Kate Spade!


C'est lundi alors petite chronique Léger-léger!

Je rachète le même agenda de cette marque année après année et j'ai même le Coffee Mug qui fit avec...!! Je ne compte plus les étuis de Iphone que j'ai de Kate Spade... J'ai quelques sacs à main et même bijoux de cette super marque! Je suis même sur le bord de m'acheter la literie et les coussins...

Alors... quand ils ont lancé des petits vidéos mettant en vedette Anna Kendrick en folle Fashionista, c'était plus que sûre que j'allais tomber en amour avec!

Voici donc les liens des 4 vidéos de la #missadventure de Kate Spade, ENJOY!
(En anglais seulement)

Épisode 1 "The waiting game"

Épisode 2 "The great escape"

Épisode 3 "The best company"

Épisode 4 "The joy ride"

Et vous, êtes-vous une folle fashionista?

vendredi 6 novembre 2015

Exit la déprime de novembre!!

Vendredi, 6 novembre 2015 sous la pluie....

J'adore l'automne! Moi, à la fin août, je rêve de temps froid pour pouvoir commencer à mettre des jeans et des lainages! J'adore les gros foulard et les tuques (géniales pour cacher les cheveux pas peignés!) Mais... il y a un mais... je déteste manquer de soleil! Novembre (le mois des morts) est synonyme de dépression saisonnière pour plusieurs. J'ai beau allumer toutes les lumières de la maison et prendre des vitamines D dans le tapis, l'automne me donne parfois le goût d'hiberner!



Alors... si vous voulez dire bye bye à la déprime automnale, il faut se trouver des trucs et diminuer notre stress! Je partage donc avec vous deux belles lectures sur le sujet écrites par deux blogueuses cette semaine:

November spleen de Laurie Couture chez Les Inspirés http://lesinspires.com/2015/novembre/november-spleen

Et

7 trucs pour réduire le stress au travail de Nadine chez Les Z'imparfaites


À go, on dit BYE BYE à la déprime de novembre!!! Un... Deux... Trois... GO!!!

jeudi 5 novembre 2015

La trentaine en mou...

Jadis... je portais des jupes, des petites blouses et des talons aiguilles... Que ce soit enceinte ou en plein hiver! Jamais au grand jamais, je ne me suis pointée au bureau pas maquillée ou pas peignée!

Mais ça... c'était avant! Avant, comme dans "quand je devais sortir de la maison et me rendre au bureau à tous les matins..."

Maintenant, mon quotidien est fait de mou

Des leggings, des pantalons de jogging, des t-shirts, des chandails en coton ouaté à capuchon et des fois... quand je feel plus propre, je met des jeans!! J'ai dans les pieds des bottes de pluie ou des ballerines. Exit les talons!

Je sors de chez-nous pas peignée, avec une lulu et des millions de petits cheveux frisous. J'ai les yeux cernés et les sourcils en bataille. Je ne suis pas maquillée et j'adore quand il fait soleil car je peux me cacher sous mes lunettes de soleil! C'est bien moins long mettre des lunettes que de mettre du cache-cerne, du fond de teint, des ombres à paupière, du eyeliner, du crayon à sourcil et du mascara hein?



Ça fait que j'ai des phrases comme ça quand je sors de ma vie de mou:

Venant de mon chum quand je me suis séchée/peigné les cheveux: "As-tu quelque chose de spécial demain?"

Venant de ma fille quand je met une robe-tunique grise en laine: "Wow maman! Tu es chic!!"

Venant de ma fille quand je met des talons aiguilles: "Pourquoi t'as mis ses souliers là?!?"

Venant de l'éducatrice au CPE quand je me maquille: "Maman est belle aujourd'hui! Elle a quelque chose de spécial?"

Alors, quand je déroge de mon mou, même s'il n'y a rien de spécial, c'est tellement "anormal" dans ma vie de trentenaire en mou que tout le monde le remarque. Et vous savez quoi? C'est fou mais..J'aime ça!

mercredi 4 novembre 2015

I wanna Rock!

La sagesse vient normalement avec l'âge...

C'est aujourd'hui que je plonge dans la trentaine...

***Suis-je plus sage pour autant?***



Au fond, c'est quoi la sagesse?  Devient-on plus sage ou plus frileux quant aux risques de par nos expériences de vie? Est-ce qu'on est simplement plus conscient de ce que nous avons à perdre? Ou bien est-ce parce que nous avons acquis beaucoup avec les années. Plus les années passent, plus on a perdre. Ou peut-être est-ce l'inverse? Il nous en reste moins qu'il en restait et on est prêt à tout quitter pour vivre un rêve...?

C'est bien des questions que je me pose...

Parce que dans la quête de sagesse, il y a les remises en questions. Sur ce qu'on est, sur ce qu'on a été. Sur ce qu'on veut pour les années à venir...

J'ai été belle, sympathique, intelligente, productive, organisée, souriante, pleine d'idées, carriériste, maman dévouée et j'en passe. Mais, j'ai aussi été triste,naïve et influençable. J'ai été en colère, j'ai été brisée et j'ai été folle. Folle au sens de prise de folie. Prise de ne plus être capable de faire des choix rationnels. J'ai aussi été trop émotive... Et après avoir été tout cela, je n'ai plus rien été. J'ai dérivé, j'ai dormi, j'ai vécu machinalement. La tristesse et des soupçons d'amour revenait parfois en moi mais je ne ressentais plus rien. 

Il y a un an, malgré tout ce que la vie me donnait de beau, je me suis demandé pourquoi je continuerais. J'étais à un an de la trentaine... J'ai cherché sur internet l'espérance de vie des femmes au Canada. La réponse: trop long! Il me restait pour encore au moins 50 ans à vivre. Je n'avais pas la moitié de ma vie sur Terre de passée. Si je voulais continuer à vivre, la vie allait devoir changer ou plutôt j'allais devoir changer. Il fallait repartir la machine...

Un an plus tard, la machine est repartie...

La trentaine, attache ta tuque avec de la broche, je fais mon entrée!