dimanche 12 juin 2016

Elles



Elles ne sont pas mes "plus meilleures amies depuis le secondaire". (Ça, j'aimerais bien en avoir mais je n'en ai pas. J'ai fait des choix dans la vie qui m'ont emmenée là.)

Elles ne sont pas mes copines-voisines avec qui je prend un drink sur ma terrasse pendant que nos kids jouent ensemble. (J'aimerais bien en avoir ça aussi mais j'ai plutôt hérité de plusieurs voisins non désirables et peu du genre "je prendrais bien un verre avec")

Elles ne sont pas des collègues de travail avec qui je lunch tous les midis pour bitcher contre les politiques de la compagnie! (J'en ai déjà eu mais tu les perds quand tu (ou elles) changes de compagnie).

Elles ne sont pas des amies que je vois à toutes les semaines ou deux semaines. On compte plus nos rencontres en fois par année!

Elles. je les connais depuis quelques années. Elles sont des mamans comme moi. On est différentes mais complémentaires. On ne se juge pas, on s'admire.

Elles sont disponibles pour moi comme j'aime l'être pour elles.

Avec elles, je peux chiâler, pleurer, rire. Malgré les moments difficiles, ceux où j'étais à deux doigts de toucher le fond, elles étaient là. Elles auraient pu partir, rien ne les attachaient à moi. Elles ne sont ni mes voisines, ni mes collègues de travail et encore moins des amies dont nos mamans risquent de se croiser au super marché.

Il y a des jours où j'envie toutes celles qui affichent des photos "ma BFF et moi" sur Facebook. Ces jours-là, j'écris à "elles" pour leur dire! Parce qu'entre des niaiseries de photos de chirurgies botchées et des histoires de "tu devrais te faire gonfler les babines et te faire poser des faux seins", on a des conversations bien sérieuses.

De nos conversations bien sérieuses ressortent de l'amitié, de l'entraide, du support et de l'admiration. On ne se ménage pas tant sur le "là, tu vas m'arrêter ça" ou le "tu devrais pas dire ça!" que sur le "tu es tellement hot!!".

Elles sont mes amies connectées. Des amies avec qui je vais prendre un café pour jaser de la vie une fois de temps en temps... Avec qui il m'arrive de boire sur une terrasse en été... Avec qui je vais à des spectacles de princesses sur la glace... Et le reste du temps, avec qui je partage mon quotidien virtuellement.

Alors, je pourrais continuer d'envier les autres et leurs amies... mais après vous avoir décrit mes deux "Elles", je n'en ai plus envie. Parce que dans la vie, on a 2 choix, on peut se concentrer sur ce qu'on a ou sur ce qu'on a pas. J'ai envie de choisir de me concentrer sur ce que j'ai et c'est beaucoup grâce à elles.

Je ne suis pas peut-être pas leur "meilleure amie", mais je m'en fou, on est plus en 2e année du primaire, elles sont mes "amies point" et cette amitié me convient.

Je vous aime mes deux Elles! xx


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Partagez votre folie!