mardi 7 juin 2016

Maman grognonne!



Depuis quelques jours, je suis une maman grognonne! Je ne m'endure pas (je dirais même que je n'endure pas grand chose en fait!) et je pogne les nerfs pour rien...

Aujourd'hui, je me demandais même qu'est-ce qui avait bien pu se passer pour que je me retrouve dans cet état...

Et la réponse m'est venue de ma petite sœur!

Tout est en lien avec mon lundi!! 

Pour plusieurs d'entre vous, le lundi, c'est le début d'une nouvelle semaine après un week-end (trop court!!) de repos... Pour moi, le lundi, c'est là que le repos se passe! Ma vraie semaine psychologique commence le mardi!

Le lundi, c'est comme mon samedi-dimanche condensé en quelques heures... J'ai passé la fin de semaine à courir. J'ai cuisiné, je me suis occupée des enfants, j'ai fait du lavage, etc... Alors que les gens normaux en profite pour prendre ça "relaxe", chez-nous, on s'arrange pour pas avoir 2 minutes pour relaxer...

Et... Comme moi (pour préserver un certain équilibre mental) j'ai besoin de relaxer, le lundi est devenu ma journée de repos. J'attend cette journée comme plusieurs attendent que la journée de vendredi soit terminée! Le chum retourne à la job et les enfants à l'école. La maison retrouve son calme et son silence. Personne ne me "dérange".

Mais... Cette semaine, lundi était une journée de marde! J'ai passé la journée à étudier pour un examen à l'université. Je tiens d'ailleurs à remercier l'université qui a décidé de changer les examens qui se font habituellement un samedi ou un dimanche pour les mettre un lundi soir! Ceux qui ont décidé ça n'ont sûrement pas d'enfants...

Ça fait que, mon lundi qui me permet de décompresser, je l'ai passé à stresser. Je l'ai fini cernée jusqu'aux genoux (pas les coudes non, plus bas... Les genoux!!!) avec le cerveau dans le jell-o et un mal de cœur d'épuisement!!

On est mardi, il n'est pas 20h30 encore et je vous écrit en direct de mon lit! J'ai l'impression d'avoir fait un Ironman (je sais, j'exagère!) et je sais que mon prochain lundi est encore loin... Ça fait que pour essayer de survivre jusque là, je vais essayer de me coucher tôt et(par chance!!!) j'ai pris, au début du mois de mai, un rendez-vous chez le coiffeur qui tombe ce jeudi!!! Quand je sors de là, j'ai toujours des cheveux de princesse! Ça devrait donc m'aider à m'endurer.

Pour ce qui est d'endurer les autres... Je ne garanti rien...



1 commentaire:

  1. Je te comprend tellement! Je suis maman à la maison, j'en ai 3 à l'école et le ptit dernier reste à la maison. Comme mon mari travaille de soir, je ne suis presque jamais seule et je n'ai pas beaucoup de temps pour relaxer. Le seul moment que je peux dire qui est pour moi, c'est le vendredi soir quand mes 2 grandes vont à leur activité et que les 2 plus petits sont couchés. J'ai un petit 2 heures ce couché de solitude et de tranquilité. J'ai besoin de ce moment, je ne fait rien d'extraordinaire, je fait juste décompresser.
    Ne te décourage pas, nous sommes déjà mercredi 😉

    RépondreEffacer

Partagez votre folie!