vendredi 17 juin 2016

Tannée d'être la "pas fine"

C'était "tannée d'être la "pas fine"" ou "écœurée des cons"...J'ai choisi tannée d'être la "pas fine", c'était plus gentil...



Hier soir, en allant chercher mes enfants, je me stationne dans la section de la rue réservée aux parents qui viennent chercher leurs enfants au service de garde. Devant moi, dans l'espace "débarcadère", il y a un taxi.

Je sors de ma voiture et me dit intérieurement "Bon ok, on va lui donner les bénéfice du doute, il attend peut-être un parent qui est venu chercher son enfant. Je vais chercher ma fille et s'il est encore là à me retour, je lui parle de la section "débarcadère"." En passant à côté de sa voiture, je le regarde pianoter sur son cellulaire. J'ai le feeling qu'on va se jaser à mon retour et ça me décourage...

Je vais chercher cocotte, ce qui, laisserait amplement le temps au "parent attendu par le chauffeur de taxi" de revenir. En revenant, il est toujours là. Il a même reculé son siège pour être plus relaxe et avoir plus de place.

Je l'aborde: "Bonjour, est-ce que vous êtes stationné ici parce que vous attendez un client?"

Lui: "Non, je prend ma pause ici pourquoi?"

Moi: "Je ne sais pas si vous aviez remarqué la pancarte mais vous êtes stationné dans un débarcadère pour les parents qui viennent chercher leurs enfants à cette école?"

Lui: "Et alors?"

Moi: "Alors, si vous n'êtes pas un parent, vous n'avez pas à vous stationner ici."

Lui: "Ben c'est parce que je voulais de l'ombre"

Moi: "Ce n'est pas une raison pour prendre cette place."

Lui: "Ben y'a personne de toute façon"

Moi: SILENCE + YEUX QUI VEULENT TOUT DIRE

Lui: "Bon ok, ok, je vais y aller!"

Ça fait que j'ai été obligée d'expliquer à mes enfants qu'il y a des adultes qui sont comme les petits amis de l'école et qui se foutent des consignes et des autres amis. Ce sont ces mêmes adultes cons qui se stationnent dans les parking d'handicapés ou de femmes enceinte ou jeune famille.

J'étais fâchée et tannée de rencontrer des gens cons. Ce charmant monsieur chauffeur de taxi, lui, dans sa petite tête pense que je suis une pas fine qui lui a gâché sa pause à l'ombre. 

Ben sachez monsieur que je suis très gentille et que j'ai été très respectueuse avec vous. 

Et vous savez quoi?! Je ne suis pas certaine que j'aurais eu droit au même respect et à la même politesse si j'avais été me stationner dans l'espace de rue réservé aux taxis devant le métro. Vous croyez qu'ils m'auraient laissé rester arrêtée là pour avoir une pause avec de l'ombre en attendant mon chum qui arrive en métro?  On sait tous que non. Et j'aurais mangé un char de bêtises!

Alors, même si ça me fait suer de devoir parler à des cons, je vais continuer de le faire en espérant que sur la centaine de cons à qui je vais avoir parlé dans ma vie, il y en aura un qui va avoir compris quelque chose.

1 commentaire:

Partagez votre folie!